Préparation du miso provençal et du tofu, les protéines végétales.

Stages pratiques sur la préparation du miso provençal avec des pois chiches de la région et sur la préparation du tofu avec du soja bio français.

Agenda 2021 :

Jeudi 7 mai, vendredi 4 juin, jeudi 8 juillet, jeudi 12 août, vendredi 24 septembre, jeudi 14 octobre, vendredi 5 novembre. 

Participation : 90€. Horaires : 9h à 13h 

 

Dans le livre "Le miso: Plus qu'un aliment... la vie" de Suzanne Dionne aux éditions ALTESS, on explique ce qu'est le miso. On y traite de son origine, de ses qualités nutritionnelles et de ses bienfaits sur la santé.
Y sont également regroupées plus de 40 recettes délicieuses, simples et faciles à préparer. Bon appétit... A votre santé !

Le miso non pasteurisé contribue de manière exceptionnelle au maintien et à l'amélioration de la santé et de la vitalité. Selon des études scientifiques, le miso aide à prévenir certains cancers, favorise l'élimination des toxines (radiations, métaux lourds, radicaux libres, tabac, etc...), contrôle le taux de cholestérol, réduit les risques de maladies cardiovasculaires, aide à surmonter les allergies et les intolérances alimentaires, aide à prévenir ainsi qu'à réduire l'hypertension, atténue les symptômes de la ménopause, réduit les problèmes digestifs (flatulence, constipation, irritation du côlon, acidité, ulcère, maladie de Crohn, etc.), protège l'organisme contre les agents pathogènes (salmonelles, E. Coli, Shigella, etc.). De plus, le miso contient tous les acides aminés essentiels, une cinquantaine d'enzymes pour le corps, des lactobacilles probiotiques et des isoflavones.
A notre époque, considérant les menaces que constituent les risques d'intoxication alimentaire, la contamination de l'eau, la maladie de Creutzfeld-Jakob et les autres agents pathogènes auxquels nous sommes exposés, la consommation quotidienne de miso pourrait offrir une protection de base adéquate.